Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

arbres

le Puy de Dôme

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

 Puy-de-Dôme

Le Puy de Dôme sous la neige et le givre.

Voir les commentaires

Le lierre, une liane décalée

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Hedera-helix.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lierre (Hedera helix, Araliacée) est une liane grimpante, s'accrochant sur les troncs grâce à des racines-crampons poussant le long de sa tige. Ce n'est pas un parasite puisqu'il ne puise aucune substance dans le tronc qui le porte. L'arbre n'est que le support mécanique de sa grimpette. C'est une plante épiphyte (littéralement, "une plante qui vit sur une plante").

Le cycle de vie décalé du lierre présente un avantage écologique pour la faune des sous-bois : son feuillage toujours vert ("sempervirent") offre un abri aux oiseaux pendant les grands froids, tandis que ses baies noires leur assurent le couvert.

Voir les commentaires

Hêtre ou avoir froid...

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

hêtre en hiver 

Le hêtre (Fagus sylvatica, Fagacée) en hiver est au repos, comme tous les feuillus sous nos climats tempérés. Ses feuilles mortes ne sont toutefois pas tombées au sol : elles sont dites marcescentes, c'est-à-dire qu'elles restent attachées aux branches et ne tomberont qu'à l'ouverture des bourgeons au printemps (au débourrement). Pour cette espèce, la marcescence est une "marque de jeunesse" car elle concerne plutôt les jeunes arbres que les vieux sujets qui eux sont pleinement caducs (ils perdent toutes leurs feuilles en un temps très court, à l'automne : c'est l'abscission des feuilles). Parfois, chez les vieux arbres, la marcescence est encore observable sur les branches basses, comme c'est le cas sur le cliché.

Voir les commentaires

Croissance printanière

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

germination

Au printemps, les graines germeront! Pour attendre encore quelques semaines, je vous propose cette image d'une germination de pin et quelques vidéos d'un internaute sur Universcience (cliquer sur le nouveau lien "Croissances spectaculaires" à gauche!).

Voir les commentaires

Sentinelle

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

arbre

 

Comme un phare face aux vagues, l'arbre sentinelle veille.

Voir les commentaires

Givre ciselant

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

 

givre

 

 

 

 

     Pas un soupir, pas un souffle,
     Tout s'étouffe et s'emmitoufle
     De silence recouvert...
     C'est la paix froide et profonde
     Qui se répand sur le monde,
     La grande paix de l'hiver.

 

                           Francis Yard (poète normand du XXè siècle).

Voir les commentaires

Les trognes

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

 frênes 9383 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On appelle "trognes" les arbres taillés en tétard, c'est-à-dire étêtés régulièrement afin d'éliminer leurs jeunes branches tendres. Celles-ci servaient régulièrement de fourrage au bétail. Le profil de ces trognes est caractéristique de nos campagnes. Le tronc massif se termine par une tête renflée et des branches fines et récentes ébouriffent leur sommet. Les frênes (Fraxinus excelsior, en photo ici) mais aussi les saules se prêtent bien à ce type d'exploitation car leur bois est tendre et la croissance des branches rapide.

Voir les commentaires

Le silence de l'hiver

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

4951 arbres givrés 161207 coup 4-3 NB

 

L'hiver et la neige fige la nature. Dans l'arbre, tout est en sommeil : plus de croissance, à peine une respiration. Les feuilles absentes pourrissent au pied de l'arbre, les futures attendent, pliées, bien serrées dans les bourgeons en dormance. Le bois gorgé de réserves sucrées attend le signal du printemps, c'est-à-dire le rallongement des jours et le réchauffement de l'air, pour mobiliser les sucres, les déverser dans les sèves. La reprise de circulation de la sève amènera aux bourgeons l'énergie nécessaire à leur gonflement, leur ouverture. Le débourrement des bourgeons conduira à la pousse des nouvelles branches, couvertes des vertes feuilles du printemps.  

Voir les commentaires

automne au Puy-de-Dôme

Publié le par Cakie

automne au Puy-de-Dôme
automne au Puy-de-Dôme
par Cakie

 

Toujours en automne, le Puy-de-Dôme s'habille de roux, les hêtres de feu. L'air est doux, le sous-bois sent l'humus. La saison est douce, encore gorgée du soleil de l'été. L'hiver approche en silence, à pas feutrés, prêt à surprendre.

Voir les commentaires

Retour sur l'automne : mise en sommeil

Publié le par desfleursanotreporte.over-blog.com

 

 château de Bouges

 

A l'automne dernier, au château de Bouges, les arbres entrent en sommeil.

 

Leurs feuilles virent au rouge, par dégradation des composés devenus inutiles. la chlorophylle verte, qui a fonctionné tout l'été, est démontée et les produits de cette destruction récupérés par l'arbre avant d'entrer en sommeil. Rien ne se perd, tout se transforme. Les pigments rouges ou orangés des feuilles, masqués jusqu'alors par le vert apparaissent, et c'est alors le flamboiement ultime, avant la chute définitive des feuilles, vidées de leur substance. 

Voir les commentaires

<< < 10