Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

arbres

Lilas fourchu

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Lilas-6339.jpg1, 2, 3, prêt ? Partez ! ... ou presque ! Le lilas se tient prêt, les bourgeons gonflés, les écailles frémissantes à deux doigts de s'écarter pour permettre aux nouvelles branches de se mettre en place. Toujours par deux, les bourgeons du lilas sont comme les deux doigts de la main : leur développement donne naissance à deux branches en fourche. La ramification du lilas est dite sympodiale (deux bourgeons latéraux fonctionnent en parallèle) et dichasiale (car les deux fonctionnent bien et de façon équivalente).   

Voir les commentaires

Architecture givrée

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

7788.jpgL'architecture des arbres est à observer l'hiver. Les branches dénudées et le givre qui les sculpte permettent d'apprécier leur forme et leur élégance. Bientôt leurs feuilles masqueront les axes. Profitons des derniers assauts de l'hiver !

Voir les commentaires

Comment les arbres tiennent debout ? ...

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

bois-murier-7754.jpgPour ceux qui ne peuvent gagner Brioude, haut lieu de sciences ce jeudi 21 mars... un cours de rattrapage ! Les arbres se tiennent debout d'abord parce qu'ils sont remplis de bois ! Un matériau léger (c'est plein de petits trous pour transporter l'eau des racines jusqu'aux feuilles), rigide (c'est lignifié et donc durci) et résistant (c'est fait de cellules allongées entrecroisées). Organisé en cernes annuels, le bois se caractérise par sa mise en place saisonnière : la base du cerne est occupée par un bois clair aux gros trous (le bois de printemps) et le reste du cerne par un bois plus sombre avec des trous plus petits (le bois d'été). Le bois est donc squelette de l'arbre (ici un bois de mûrier, Morus sp. de la famille des Moracées).

Pour découvrir la suite, pas d'autres solutions que de venir m'écouter aujoud'hui (voir annonce Des arbres dressés comme des cheveux sur la tête... ! ou relire un petit cours de rattrapage au lien suivant :  Comment les arbres poussent-ils droit ?

Voir les commentaires

"Le verger énergétique" : ... et de plumes et de bois !

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Lille-3000-7503.jpg La suite des arbres lillois habillés ! Mais après l'or et l'argent, cette fois les plumes et le bois !Lille-3000-7478.jpg

Voir les commentaires

"Le verger énergétique" : d'or et d'argent ...

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Lille 3000 7509Oeuvre de Lille 3000 (Lille Fantastic), les arbres du jardin Lebas se sont habillés pour Noël : transformés en candélabres, ils portaient une armure métallique qui joue avec la lumière. L'arbre en or cotoyait son voisin tout d'argent habillé. Lille-3000-7471.jpg

Voir les commentaires

Apéro

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Olivier 6913Etes-vous plutôt olives noires ou olives vertes à l'apéro ? Dans les deux cas, vous grignotez le même fruit à noyau, celui de l'olivier (Olea europaea, Oléacées). Les olives sont vertes lorsqu'elles sont cueillies jeunes, noires lorsqu'elles sont en pleine maturité. Ce ne sont donc pas des espèces différentes mais bien le même fruit à deux stades de maturité différents

Olivier 1052

Voir les commentaires

Des fruits à noyaux

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

aubepine-6582.jpgPetits fruits rouge, charnus, offerts à la gourmandise des passereaux, juste avant les froids hivernaux. L'aubépine (Crataegus monogyna, Rosacées) est une aubaine pour sustenter les petites faims, mais aussi pour fournir un abri pour l'hiver aux oiseaux restants sur place. Arbuste des haies, malmenée par le remembrement, elle fait partie de ces "corridors verts" que l'on préserve maintenant à tout prix. "Monogyna" ? Pourquoi donc ? Parce que le fruit provient de la transformation d'un ovaire à un seul carpelle, comme en témoigne la "petite queue" qui dépasse du fruit : 1 seul ovaire et donc 1 seul noyau dans le fruit.

Voir les commentaires

Automne impressionniste

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

automne-6729.jpg"Quand automne en saison revient, la forêt met sa robe rousse"... D'accord, on l'a déjà dit samedi dernier mais cette fois, levons les yeux vers les houppiers : c'est toute la palette du peintre qui s'enflamme. Les hêtres moutonnent d'un flamboiement orangé. Leurs couleurs s'expriment lorsque le vert de leurs chlorophylles disparait, détruit par un recyclage inexorable des composants de leurs feuilles. Le vert disparaissant, les autres pigments foliaires, carotènes et xanthophylles, oranges et jaunes, sont révélés. Profitons-en, les couleurs dureront peu, le vent aura bientôt raison des feuilles jaunissantes.

Voir les commentaires

Plaisir d'enfance

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

automne-1596.jpg"Quand automne en saison revient, la forêt met sa robe rousse ..." Et quel bonheur alors de fouler le tapis de feuilles mortes ! Parfums d'automne, parfums d'enfance, le bruit crissant des pas et le plaisir de balancer les pieds soulevant un nuage roux...

Voir les commentaires

Rien ne se perd, rien ne se crée...

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

souche-6478.jpgRespirez, sentez... l'humus, le sous-bois, le bois en pourrissement qui nourrit le jardin suspendu. Un jeune sapin, un géranium, une ronce, une fougère, quelques champignons et quelques oxalis ... La souche n'est pas perdue pour tout le monde ! un vrai recyclage en bonne et due forme, qui fournit à d'autres opportunistes de quoi germer, pousser et se nourrir. Transformation de matière arbre en matière herbe ou matière champignon. 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>