Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Epilobe à croix blanche

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Epilobium 479

Les épilobes (Epilobium sp., Onagracées) sont des plantes délicates fréquentes dans les milieux humides. Elles sont identifiables à l'ovaire de chaque fleur, très allongé sous les pétales et que l'on prend, si l'on n'y prend pas garde, pour la "tige" de la fleur. Ce n'est pas son pédoncule, c'est la partie creuse de son organe sexuel femelle, celui qui renferme les ovules (les futures graines). Cet ovaire se prolonge et se termine dans la fleur par un stigmate à 4 "becs", en forme de croix blanche.

Voir les commentaires

Fausse réglisse

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Astragalus glycyphyllos 349L'astragale à feuilles de réglisse (Astragalus glycyphyllos, Fabacées) pousse dans les sous-bois de feuillus. Elle possède des feuilles composées de nombreuses folioles larges, qui rappellent celles de la vraie réglisse, une cousine de la même famille. Chez cette cousine (Glycyrrhiza sp.), on consomme la racine (le fameux bâton de réglisse) aux propriétés digestives et adoucissantes pour la gorge. 

Voir les commentaires

La Botanique amusante : Des arbres remarquables accrochés à la Lune

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Chier blanc 1909Une fois n'est pas coutume, le rendez-vous de la Botanique amusante a 24h de retard... Le temps de faire un aller-retour sur la Lune pour y observer des arbres vraiment remarquables ! Cliquez à gauche sur le lien "Des arbres remarquables accrochés à la Lune" dans la rubrique La Botanique amusante !

Voir les commentaires

Fort en maths

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Cirsium eriophorum 8400

Cousin du précédent (voir l'article Au ras des pâquerettes du 22 septembre), le cirse laineux (Cirsium eriophorum, Astéracées) se dresse lui fièrement sur de hautes tiges. Ses feuilles sont là encore très épineuses et qui s'y frotte s'y pique ! Ses capitules sont remarquables par leur taille (une grosse balle de ping-pong), les poils blancs qui les recouvrent, formant comme une laine duveteuse, et l'implantation bien régulière et spiralée de ses fleurs (ici, on ne voit que leur base noire, mais on peut suivre aisément leur mouvement). Le cirse serait-il donc fort en maths pour faire pousser ses fleurs le long de spirales parfaites ? Réponse un jour prochain dans les pages de la Botanique amusante !

Voir les commentaires

Au ras des pâquerettes

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Cirsium acaulis 8406

S'élevant à peine au-dessus du sol du pré, le cirse acaule (Cirsium acaulis, Astéracées) est un chardon poussant au ras des pâquerettes. Pas de tige pour ce cirse, mais de belles feuilles bien épineuses qui éloignent le brouteur trop empressé. Ses grosses fleurs sont en fait de gros capitules roses aux multiples petites fleurs tubulées.

Voir les commentaires

Brume matinale

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

ambiance

L'été s'achève, l'ambiance des sous-bois change. Au petit matin, les arbres s'égouttent. Encore quelques floraisons tardives mais déjà les bourgeons des arbres se sont endormis pour le long hiver. Ne restent que les feuilles dont le tour viendra bientôt. Hâtons-nous d'admirer les dernières fleurs et de profiter des belles journées de l'été indien qui prochainement inondera nos campagnes des mille feux orangés de l'automne.

Voir les commentaires

Constellation

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

perles 2

Le brouillard est artiste... il dessine des constellations dans les branches, sur fond de ciel menaçant. Beauté éphémère, spectacle humide et fragile.

Voir les commentaires

La Botanique amusante : Des plantes-chameaux sur le désert des rocailles

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Sedum album 8436

Il pousse sur les rochers et les vieux murs de nos régions des plantes bien surprenantes et dodues... RDV sur la page de la Botanique amusante pour tout savoir de ces plantes-chameaux !

Voir les commentaires

Mille trous

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Millepertuis 1

Le millepertuis (Hypericum perforatum, Hypéricacées) est encore en fleur à l'approche de l'automne sur le bord des chemins. Ses fleurs, tels de petits soleils rayonnants, sont caractéristiques par leurs nombreuses étamines, disposés en 5 faisceaux. Ses pétales sont ponctués de noir sur leurs bords.

Millepertuis 2Le millepertuis porte bien son nom ! Signifiant "mille trous", ce nom fait référence aux petites glandes à huiles, translucides, qui parsèment ses feuilles. Vus par transparence, ces glandes semblent de petits trous aérant les feuilles. Riche de multiples composés, cette plante est un trésor pharmaceutique.  Il est aussi utilisé en teinturerie.

Voir les commentaires

Feu d'artifice

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Mauve 1416Symbole de douceur et d'amour, la mauve musquée (Malva moschata, Malvacées) est une plante sauvage charmante et décorative. Petit arbuste robuste et se répandant facilement, même dans les jardins, elle aime l'azote, c'est une plante nitrophile. Son nom est lié à son odeur légèrement musquée. Comme ses cousines Rose trémière et Hibiscus, ses fleurs roses possèdent un appareil reproducteur mâle très étonnant : ses étamines sont rassemblées et soudées entre elles pour former une colonne centrale qui s'épanouit à son sommet comme un feu d'artifice. Le pistil coulissera ensuite dans ce tube séminal pour émerger à son sommet, lorsque les étamines seront flétries. Ce dispositif assure, malgré la proximité des deux sexes, une pollinisation croisée (le pollen de la fleur ne peut féconder le pistil de cette même fleur puisque les maturités sont décalées dans le temps).

Voir les commentaires