Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comment les arbres tiennent debout ? ...

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

bois-murier-7754.jpgPour ceux qui ne peuvent gagner Brioude, haut lieu de sciences ce jeudi 21 mars... un cours de rattrapage ! Les arbres se tiennent debout d'abord parce qu'ils sont remplis de bois ! Un matériau léger (c'est plein de petits trous pour transporter l'eau des racines jusqu'aux feuilles), rigide (c'est lignifié et donc durci) et résistant (c'est fait de cellules allongées entrecroisées). Organisé en cernes annuels, le bois se caractérise par sa mise en place saisonnière : la base du cerne est occupée par un bois clair aux gros trous (le bois de printemps) et le reste du cerne par un bois plus sombre avec des trous plus petits (le bois d'été). Le bois est donc squelette de l'arbre (ici un bois de mûrier, Morus sp. de la famille des Moracées).

Pour découvrir la suite, pas d'autres solutions que de venir m'écouter aujoud'hui (voir annonce Des arbres dressés comme des cheveux sur la tête... ! ou relire un petit cours de rattrapage au lien suivant :  Comment les arbres poussent-ils droit ?

Voir les commentaires

Le Koicédon du 20 mars : sphères collantes

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

K151.jpg ça colle, c'est petit, blanc, mais ça poussera.. Koicédon ?

Voir les commentaires

Des arbres dressés comme des cheveux sur la tête...

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

commt-arbres-tiennent-debout-210313.jpgPour ceux qui transitent par le Massif Central et en particulier la Haute-Loire, RDV ce jeudi 21 mars, jour du printemps, pour tout savoir sur le comment du pourquoi de la rectitude des arbres... Une conférence Grand Public que je me ferai une joie de vous offrir à 14h30 à la Halle aux grains à Brioude !

Voir les commentaires

Koicédon du 13 mars : une éponge végétale

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Fuligo-septica-2915.jpgUn drôle de truc, ce Koicédon... C'est jaune, c'est mou, c'est humide, ça ressemble à une éponge ! Bref, c'est peu ragoûtant assurément ! Et pourtant, c'est relativement courant, on le trouve dans les sous-bois humides, sur le bois mort.

Fulligo septica... un nom impossible pour désigner un myxomycète, individu d'abord classé près des champignons mais qui n'est pourtant pas un champignon ! Pas de mycélium chez les myxomycètes. Deux formes caractérisent ces individus : une forme pluricellulaire mobile appelée plasmode (une sorte de grosse amibe) et une forme de reproduction, productrice de spores appelée aethalium (la photo du Koicédon), ressemblant à une éponge. Une forme de vie bien surprenante au détour des chemins !  

Voir les commentaires

Le Koicédon du 13 mars : beurk...

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

K-2915-copie-1.jpgBeurk ! Mais qui c'est donc qu'a craché là ?? Koicédon ?

Voir les commentaires

Vestiges

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

ronce-7572.jpgOn attend la renaissance printanière avec impatience et pourtant les vestiges de la saison passée sont encore si beaux. Savourons encore les dernières heures flamboyantes des ronces de l'automne dernier, photographiée ici au "presque printemps". 

Voir les commentaires

Koicédon du 6 mars : le merisier fourbit ses merises

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

K7544Un assortiment de petits bourgeons serrés les uns contre les autres nombreux. D'aucuns auront pensé au chêne, pas bête mais ce n'est pas lui... 

7544-bg-merisier-copie-1.jpgIl faudra attendre le printemps pour voir surgir de ces bourgeons fleurs blanches en bouquets et feuilles vert tendre (se souvenir au lien suivant : Le cerisier sauvage, un arbre au nom d'oiseau ). La pollinisation dévoilera alors le fruit : de petites drupes (fruits charnus à noyau) au goût amer... la merise. L'arbre est un merisier, à l'écorce rougeâtre. Prunus avium, le ceriser des oiseaux pour les intimes ! Un avant-goût du printemps, bienvenu en ces temps hivernaux qui ne rechignent pas à retenter un assaut gelé en ce moment. 

Voir les commentaires

Le Koicédon du 06 mars : en route vers le printemps...

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

K7544.jpgUn Koicédon sûrement trop facile, n'est-ce pas? Mais à quel arbre appartient-il ?

Voir les commentaires

Carotte fantaisiste

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

carotte 2153Pour Irène et tous mes lecteurs, zoom sur la fleur centrale de l'ombelle de la carotte sauvage (Daucus carota, Apiacées)... Une fantaisie offerte par l'évolution, sans raison (connue) ou peut-être pour la reconnaître au premier coup d'oeil !carotte-1190.jpg

Voir les commentaires

Koicédon du 20 février : bédégar desséché

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

K7578Il en aura mis du temps à se dévoiler, ce Koicédon du 20 février ! Un drôle de visage, rappelons-nous...

Pour découvrir à qui il appartient, éloignons-nous un peu : 

7574-Bedegar.jpgLe petit visage appartient à une grosse masse fibreuse, qui semble avoir poussé sur une branche de rosier sauvage. Cette masse est appelée bédégar, c'est le petit nom de la galle de l'églantier (Rosa canina, Rosacées). La galle est une excroissance fabriquée par le végétal en réponse à une piqûre d'insecte : ici le Cynips du rosier (Diplolepis rosae), une sorte de minuscule guêpe. Le bédégar est creusé de galeries renfermant les larves du Cynips pendant les beaux jours. Un logement idéal pour les larves, leur offrant protection et nourriture. Actuellement, en plein hiver, les bédégars sont desséchés et vidés de leurs occupants. On reconnait les galeries vides dans ce bédégar doré, elles faisaient les yeux et la bouche du "petit visage" du Koicédon.

On constate donc que ce Koicédon ne se mange pas ! Désolée pour ceux qui avaient salivé par avance... 

Voir les commentaires